Epuisement de la terre (L') par Daniel Nahon

Epuisement de la terre (L')

Titre de livre: Epuisement de la terre (L')

Éditeur: Odile Jacob

Auteur: Daniel Nahon


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Epuisement de la terre (L').pdf - 49,396 KB/Sec

Mirror [#1]: Epuisement de la terre (L').pdf - 21,387 KB/Sec

Mirror [#2]: Epuisement de la terre (L').pdf - 38,913 KB/Sec

Daniel Nahon avec Epuisement de la terre (L')

Et si le véritable risque n’était pas le réchauffement climatique ? Et si c’était l’épuisement de la terre ? Comment nourrir dix milliards d’individus avec des sols surexploités ?

Daniel Nahon sonne l’alarme. Les sols, soubassements féconds des civilisations humaines, s’érodent plus vite qu’ils ne se reconstituent. Ils sont la peau de la Terre. Les argiles, une poussière de minéraux, les recouvrent d’une fine pellicule. Et nous la sollicitons de plus en plus, jusqu’à la maltraiter. La vie pourra-t-elle continuer à y puiser ses aliments ?

Tel est l’enjeu crucial de ce livre. Qui nous rappelle que nous sommes avant tout des Terriens.

Daniel Nahon est professeur de géosciences à l’université Paul-Cézanne d’Aix-en-Provence.

Livres connexes

Et si le véritable risque n’était pas le réchauffement climatique ? Et si c’était l’épuisement de la terre ? Comment nourrir dix milliards d’individus avec des sols surexploités ?

Daniel Nahon sonne l’alarme. Les sols, soubassements féconds des civilisations humaines, s’érodent plus vite qu’ils ne se reconstituent. Ils sont la peau de la Terre. Les argiles, une poussière de minéraux, les recouvrent d’une fine pellicule. Et nous la sollicitons de plus en plus, jusqu’à la maltraiter. La vie pourra-t-elle continuer à y puiser ses aliments ?

Tel est l’enjeu crucial de ce livre. Qui nous rappelle que nous sommes avant tout des Terriens.

Daniel Nahon est professeur de géosciences à l’université Paul-Cézanne d’Aix-en-Provence.

Et si le véritable risque n’était pas le réchauffement climatique ? Et si c’était l’épuisement de la terre ? Comment nourrir dix milliards d’individus avec des sols surexploités ?

Daniel Nahon sonne l’alarme. Les sols, soubassements féconds des civilisations humaines, s’érodent plus vite qu’ils ne se reconstituent. Ils sont la peau de la Terre. Les argiles, une poussière de minéraux, les recouvrent d’une fine pellicule. Et nous la sollicitons de plus en plus, jusqu’à la maltraiter. La vie pourra-t-elle continuer à y puiser ses aliments ?

Tel est l’enjeu crucial de ce livre. Qui nous rappelle que nous sommes avant tout des Terriens.

Daniel Nahon est professeur de géosciences à l’université Paul-Cézanne d’Aix-en-Provence.